79 (Copier)

Solennité, Partie II

Le blog étant en carafe lorsque nous avons voulu poster les photos de la cérémonie, voici un petit bonus d’images pour vous en dire plus sur le début de l’histoire.

Merci à tous d’avoir joué le jeu du dress-code, lorsque l’on vous a vu arriver les uns après les autres sur le perron de la mairie, avec vos chapeaux, vos ponchos, vos fourrures, vos bijoux,  vos sourires dans vos yeux, nous nous sommes sentis sincèrement honorés par toutes vos élégances.

Alors, direct, on s’est laissés plonger dans l’ouest américain, au temps des pionniers, des indiens, des grandes plaines, un peu comme si on était venus au casting de « Danse avec les loups » « The little Brave Man ».

Love XXX

By Mum

915447_951847278242668_643400306_n

917526_1699797010278076_610818704_n

Constance et Jean arrivée mairie (Copier)

123123 (Copier)

ARRIVEE (Copier)

JEAN (Copier)

DSC_0922 (Copier)

DSC_0059 (Copier)

bapt (Copier)

50 (Copier)

DSC_0064 (Copier)

jea (Copier)

DSC_0957 (Copier)

DSC_0965 (Copier)

26 (Copier)

21

DSC_0952 (Copier)

DSC_0961 (Copier)

222 (Copier)

DSC_0068 (Copier)

DSC_0069 (Copier)

Jean, Mamili, Mamik (Copier)

DSC_0971 (Copier)

31 (Copier)

45 (Copier)

49 (Copier)

DSC_0992 (Copier)

36 (Copier)

37 (Copier)

40 (Copier)

39 (Copier)

44 (Copier)

48 (Copier)

1212 (Copier)

56 (Copier)

53 (Copier)

52 (Copier)

 

51 (Copier)

65 (Copier)

DSC_1071 (Copier)

DSC_1069 (Copier)

55 (Copier)

61 (Copier)

60 (Copier)

63 (Copier)

DSC_0091 (Copier)

DSC_0085 (Copier)

DSC_0087 (Copier)

DSC_0090 (Copier)

59 (Copier)

58 (Copier)

Rendez-vous sur Hellocoton !
lacher de lanterne 3

Flop

L’idée, c’était ça! Faire s’envoler un essaim de lanternes célestes vers le firmament étoilé…

Tout dépend de ce que l’on entend par « s’envoler » et par « firmament »!

Il faisait  drôlement beau pour un 31 décembre, le ciel était clair comme une chanson de Charles Trénet, les enfants étaient fascinés et impatients, les parents appliqués comme de vieux sages Indiens, ajustaient l’envol des flambeaux et cet interlude romantique se targuait de nous faire glisser superbement vers le réveillon!

A cela près que les lampions capricieux n’ont jamais daigné décoller! Certains, (la plupart) sont restés honteusement cloués au sol, d’autres,  (très peu), (2 en fait) ont timidement esquissé un genre de décollage horizontal pour aller se vautrer d’emblée, sur la première branche du premier arbre!

Il en faut davantage pour nous contrarier, ça nous a fait beaucoup rire, on a rebu une coupe, (plusieurs en fait!) et on a ouvert le bal de la Saint Sylvestre avec Billy Paul et son sublissime « Your song » qui est le deuxième hymne  de notre famille…  (RIP Billy)

By Mamik

 

 

DSC_0143 (Copier)

 

DSC_0142 (Copier)

 

DSC_0138 (Copier)

 

DSC_0139 (Copier)

 

DSC_0140 (Copier)

 

DSC_0145 (Copier)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
DSC_1148 (Copier)

Et vous avez mangé quoi?

Et pour tous ceux que manger fait rêver, voici le menu du jour…

Velouté de Butternut Façon Papik, Huile de Noisette, Parmesan en Copeaux

Tartare de Saumon de Norvège

Confit de Canard du Sud-Ouest au Sel des Landes

Timbale de Pompadours aux Cèpes et aux Noix

Pièce Montée So Cheese par la Prairie

Incroyables et Merveilleux de chez Fred

Chapeau bas à notre cuisinière Marie qui a tenu sa cuisine comme un chef, merci Marie,

Hourra à Papik pour son divin potage,

« La table est l’entremetteuse de l’amitié ».

By Mum
DSC_1442 (Copier)

DSC_1182 (Copier)

 

DSC_1178 (Copier)

DSC_1444 (Copier)DSC_1209 (Copier)

DSC_1498 (Copier)

fromage (Copier)

DSC_1205 (Copier)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
81 (Copier)

I love my tribe

L’idée d’une fête amérindienne, ambiance Pow Wow c’était d’abord pour la beauté du thème.

Pour autant, au fur et à mesure que les préparatifs avançaient  les choses ont pris vraiment du sens.

Quand l’idée a jailli de confectionner 80 coiffes d’Indiens pour chapeauter notre tribu, on n’a pas évalué  tout de suite la masse de boulot, on ne s’est pas dit qu’on était folles, on a pensé seulement à la magnificence du geste, et on s’est mises à l’ouvrage.

Eh bien, comment vous dire…

Quand chaque hôte a recouvert sa coiffe, il y a eu un moment de profonde communion, un moment de poésie, de douceur, un moment de fraternité unique et intense, un moment de grâce qui a trouvé si bon notre folie qu’on a eu, disons-le, presque envie de pleurer!

(D’ailleurs, en vrai, je crois qu’on a pleuré!)

By Mum
DSC_0109 (Copier)

DSC_0115 (Copier)

                                                                                                       
20151231_193019

DSC_0114 (Copier)
IMG_1404

IMG_1432


12442953_10208299000493633_2118432797_n

                                                                                                     

IMG_1392
IMG_1391

IMG_1433

IMG_1434

IMG_1436

IMG_1395

IMG_1398

IMG_1396

IMG_1409

IMG_1423

IMG_1431

12483764_10207368060312573_647259494_n (Copier)

DSC_0125 (Copier)

12511612_647067695434113_1995320454_n (Copier)

IMG_1426

IMG_1394

IMG_1393

12498536_647067588767457_534805726_n (Copier)

IMG_7769 (Copier)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
70 (Copier)

Je peux vivre sans pain, mais pas sans amis!

C’était à la fin des années 70, ces années légendaires, tellement extravagantes, tellement évaporées. C’était avant que Trigano ne vende son âme au Diable quand le Club Med ressemblait encore à une pub pour Hollywood Chewing Gum!

Nous avions rejoint Cadaqués en train couchettes, dans un tortillard affrété par le club et à chaque arrêt une bande d’allumés descendaient en paréo danser l’Agadou sur les quais!

C’est cet été là que j’ai découvert « La bonne franquette », bien plus qu’un simple crazy sign, la chanson m’a touchée au coeur, je l’ai ramenée avec moi et j’en ai fait l’hymne de ma famille.

Depuis, pas un mariage, un baptême, un anniversaire ne se fête sans Pagani!

Ceux qui me connaissent  ou ceux qui ont connu les illustres années PMU savent bien de quoi je parle!

by Mamik (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
DSC_1589 (Copier)

We are family

« Quand on nous a demandé avec Christo d’être Parrain et Marraine du petit Yaya, nous avons tout d’abord été submergés par l’émotion, la joie, la fierté…
Nous, choisis comme Parrain et Marraine, un peu comme des « genres de » modèles pour leur petit fiston !
Puis, justement c’est là qu’on a commencé à se dire : modèles, nous ? des MODELES ?!
Ahahah pression !
Qu’est ce qu’on va lui apprendre à notre petit Yaya ? Qu’allons-nous lui apporter comme valeurs pour affronter les aléas de la vie ?
La bringue, la ribouldingue, la bamboula, la fiesta, la teuf, les beuveries ça c’est sur qu’on est des MODELES là dessus tous les deux, mais qu’en est-il des vraies et belles valeurs de la vie ?

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
DSC_1536 (Copier)

Bombance

Comme une affiche de Claude Sautet, nos rires en cascades, notre connivence, de la douceur, de la tendresse, des chansons, des cousins, des copains, des tontons, de la confiance, des enfants courant partout, et de l’Amour bien sûr, de l’Amour à foison… (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
DSC_1543 (Copier)

Lady Nadia

Sur un air que nous connaissons bien, Tata Nadia t’as écrit une jolie chanson!

Encore bravo à elle pour son interprétation pleine d’audace et d’amour…. (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
DSC_1474 (Copier)

Le discours de Mamie-France

« Jean, mon petit-fils,

Le 1er juin 2013, attablés à la terrasse d’un restaurant de Deauville, tes parents nous ont appris qu’ils désiraient un enfant, alors, heureux, nous t’avons espéré.

Le 24 avril 2014, ta mère nous a annoncé fièrement sa grossesse, alors, fous de joie, nous t’avons imaginé durant ces 9 mois tandis que le ventre de ta maman s’arrondissait doucement.

Le 16 juillet 2014, je t’ai vu à l’échographie 3D à laquelle tes parents nous ont gentiment conviées, alors, j’ai eu envie de prendre dans mes bras et de couvrir de baisers ce drôle de bébé qui tentait vainement de mettre son pouce dans sa bouche.

Le 31 décembre 2014, nous bouclions nos valises pour passer la St-Sylvestre à Berck, quand ton père nous a appris ton arrivée parmi nous et alors, tout simplement, nous t’avons aimé inconditionnellement, à la 1ère seconde, dès le 1er regard. (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
DSC_1480 (Copier)

Les mots pour le dire

J’aurais pu parler des heures, tant cette grand-maternité a déverrouillé  en moi des portes inattendues et inespérées! Mais on le sait, les discours les plus  courts s’ils ne sont pas toujours les meilleurs ont au moins le privilège de ne pas assommer l’auditoire. La pierre angulaire de ma petite allocution, c’était vraiment la volonté de traduire ceci: Les enfants extraordinaires font des petits-enfants extraordinaires! (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !