Les mots pour le dire

J’aurais pu parler des heures, tant cette grand-maternité a déverrouillé  en moi des portes inattendues et inespérées! Mais on le sait, les discours les plus  courts s’ils ne sont pas toujours les meilleurs ont au moins le privilège de ne pas assommer l’auditoire. La pierre angulaire de ma petite allocution, c’était vraiment la volonté de traduire ceci: Les enfants extraordinaires font des petits-enfants extraordinaires!

_____________________________________________________________________________________________________

« Ce sont des journées comme celles-ci qui me font puissamment éprouver la générosité de ma vie parce que je ne me sens jamais aussi heureuse, aussi vivante que lorsque je suis entourée des miens.

Je remercie de tout mon cœur mes enfants, Constance et Hakim de faire perdurer les traditions et d’assumer en chœur ce rôle de rassembleur.

Préparer une fête, c’est donner le meilleur de soi, c’est donner beaucoup de son temps, et le temps, ça n’est rien d’autre que de l’amour.

L’engagement que vous avez pris devant nous tous et la promesse que vous avez faite à Jean de lui enseigner les valeurs suprêmes d’une vie parfaitement aboutie, m’ont émue aux larmes tant j’applaudis la valeur de vos idées et de vos idéaux.

Transmettre des valeurs à son enfant ça n’est pas rien, laisser par la suite son enfant construire son propre système de valeurs et faire ses propres choix, accepter de lui montrer le chemin mais de ne pas faire la route à sa place : C’est finalement le plus beau cadeau qu’un parent puisse faire à son enfant.

Vous avez encore tellement à lui apprendre ! Cela fait chaud au cœur de le regarder vous aimer dans une totale confiance, de le voir se nourrir naïvement de vous, de s’abreuver aveuglément de chacune de vos consignes et tout doucement d’apprendre à vivre.

Mais en fin de compte, je ne sais pas qui des enfants ou des parents enseignent le plus à l’autre.

L’enfant est un sévère maître à vivre, il est davantage inspiré par les exemples que par les longs discours ou les coups de semonce et il vous obligera sans relâche à ajuster vos paroles à vos actes.

Il ne faut pas trop vite se réjouir lorsque, pendant le temps très court de l’enfance, son amour nous glorifie et nous idéalise. Aussi, j’ai pleinement confiance en vous et je sais que vous ne perdrez jamais de vue que l’essentiel c’est avant tout, qu’il continue à vous aimer « lorsque ses yeux s’ouvriront et lui laisseront voir et comprendre réellement qui vous êtes. »

Pour aujourd’hui, laissons-nous joyeusement charmer par le friselis des bulles et par le ricochet de nos rires pour que demain des journées comme celle-ci, nous insufflent encore et toujours, le goût si précieux, du bonheur des retrouvailles. »

by Mamik

DSC_1477 (Copier)

DSC_1489 (Copier)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *