Solennité

Bon…. Depuis lundi nous tentons de vous poster un premier billet sur la cérémonie mais il semble que ça bugue du côté de chez WordPress!

Possible de charger certaines photos, en revanche pour d’autres, c’est INFAISABLE!!!

Voici donc un billet très sommaire sur la cérémonie à la mairie, nous revenons au plus vite vers vous…

La pratique du baptême républicain  remonterait à la Révolution française, lors de la séparation de l’église et de l’Etat. Il n’a pas de valeur légale n’empêche que nous, nous avons vu dans ce cérémonial, un rite d’initiation marquant l’entrée dans la vie et l’insertion dans la société de notre bébé, que nous voulons éduquer selon nos idéaux républicains.

 

 

917526_1699797010278076_610818704_n

Arrivée à la mairie

915447_951847278242668_643400306_n

Christo, le parrain & la petite Victoire

 

 

 

 

 

12463561_10208298998653587_125471793_n

 

31

21

Papik, Mamik et The little brave man…

ACCUEIL – « L’histoire de la vie », le Roi lion

 

Discours  de Monsieur Olivier Gacquerre, Maire de Béthune

Rappel des principes du baptême républicain par Madame Odile Mortier, conseillère municipale.

 

Chers Constance et Hakim,

Vous avez exprimé la volonté de marquer d’une certaine solennité l’entrée dans la vie et l’insertion dans notre société de Jean, éduqué  conformément à vos idéaux républicains, faits de tolérance, de liberté, de fraternité.

Votre légitime demande est une confirmation des devoirs que vous avez vous-même contracté à l’égard de Jean, en choisissant de lui donner la vie et en faisant de  lui un enfant de la République, sous laquelle vous le placez.

L’éducation que vous lui donnerez sera active, prendra en compte les besoins et les attentes de votre enfant, la nécessité de lui montrer la limite de toutes choses, afin qu’il  construise sa personnalité, grâce à vous, dans le respect des autres et de lui-même, l’amour de  son pays dans le respect de l’humanité, afin aussi qu’il apprenne la solidarité.

Toutes ces vertus s’accompagnent nécessairement de l’apprentissage de la  responsabilité.

 

S’en est suivi notre engagement que nous avons prononcé à deux voix:

« Jean, nous ne voulons rien t’imposer, mais nous prenons ici, solennellement en ton nom, l’engagement de t’offrir, en même temps que le meilleur de nous-mêmes, la liberté: Liberté de choisir ta voie, de construire ta pensée en dehors de tout dogmatisme, de vérité préconçue. Tout au long de notre vie, nous serons présents pour t’ouvrir toutes les routes, afin que, le moment venu, tu puisses choisir librement, en toute sérénité, celle que tu emprunteras. »

 

Le parrain et la marraine ont ensuite tout à tour formulé leur promesse:

Je m’engage solennellement à faire en sorte que Jean soit élevé,  conformément aux lois de la morale universelle, dans le respect des règles de la démocratie et les principes d’égalité et de fraternité, à veiller également à ce qu’il ne manque de rien sur le  plan affectif moral ou matériel.

 

Le registre a ensuite été signé sous la miséricordieuse chanson de Nana Mouskouri: Je chante avec toi Liberté.

 

En final, la sublime chanson de Jean-Louis Aubert, « On aime comme on a été aimé »

 

Et puis… Les retrouvailles, le champagne, le soleil, le balcon grandiose de la mairie, la famille, les amis…

By Mum

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Solennité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *