Je peux vivre sans pain, mais pas sans amis!

C’était à la fin des années 70, ces années légendaires, tellement extravagantes, tellement évaporées. C’était avant que Trigano ne vende son âme au Diable quand le Club Med ressemblait encore à une pub pour Hollywood Chewing Gum! Nous avions rejoint Cadaqués en train couchettes, dans un tortillard affrété par le club et à chaque arrêt […]