Au nord c’était les corons…

Mon chéri, J’ai rencontré ton papa dans l’exaltation d’une campagne électorale et j’ai été aussitôt éblouie par la force de son engagement, et par son inébranlable persévérance. Ce sont des journées comme dimanche qui font résonner la force de son âme et me font éprouver l’immense fierté de l’avoir désigné pour bâtir notre famille.